Les médias choisissent quoi montrer et quoi dire, est-ce ce que l’Amérique est devenue?

Si vous suggérez que les médias libéraux ont été totalitaires dans la mesure où ils ne peuvent pas affronter la concurrence, vous avez en partie raison. Si vous suggérez également que les médias libéraux ont délibérément choisi de devenir un conte de moralité politiquement correct plutôt qu’un rapport sur les nouvelles, vous avez certainement raison.

Avant l’abrogation de la doctrine d’équité par Reagan, le contrôle des médias libéraux était totalitaire; Ici, il n’y avait pas plus d’alternatives à la propagande libérale que d’alternatives aux médias communistes dans l’empire soviétique. Rush Limbaugh, qui est en grande partie libéral, en est un début. Puis, avec le développement d’Internet, il existe maintenant de nombreuses sources d’informations, dont certaines explicitement anti-libérales, telles que le nouveau One America News Network.

En ce qui concerne le penchant des médias libéraux pour rapporter des contes sur la moralité des ordinateurs personnels plutôt que pour des nouvelles, il suffit de regarder leurs reportages presque criminels sur Trump. CNN en particulier a dû supprimer ou retirer bon nombre de leurs reportages sur Trump pour ne pas avoir respecté les normes minimales de discrétion journalistique. Puisque les médias détestent Trump, et c’est ce qui se passe, les médias libéraux diffusent les nouvelles plutôt que de les rapporter. Est-il étonnant que les libéraux soient le peuple le plus mélangé de la planète?

La bonne réponse est un «non» bien sûr. À la seule question postée, c’est.

“Ceci” n’est pas ce que l’Amérique est “devenue”.

C’est certainement la façon dont le capitalisme a TOUJOURS fonctionné.

En ce qui concerne les flux de nouvelles, soyez reconnaissants pour les points positifs: les nouvelles UTILISÉES se composent exclusivement de personnes en costume qui nous lisent à partir de télépromptres. Avant cela, ils choisiraient quoi admettre que quelqu’un a dit, et lisaient ou imprimaient cela pour que nous puissions le lire.

Maintenant, vous voyez des images et, plus souvent, vous pouvez en juger par vous-même.

En bref, votre coup de gueule est invalide.

Les médias « choisissent quoi montrer et quoi dire» depuis que le premier journal américain ( Publik Occurences ) a embauché le rédacteur en chef Benjamin Harris à Boston le 25 septembre 1690.

Si c’est ce à quoi l’Amérique est parvenue, c’est arrivé il ya 327 ans.

Oui, l’Amérique est devenue ainsi en 1791, lorsque le Bill of Rights a été ratifié.

Les médias ont la possibilité de choisir quoi montrer et dire à cause de la liberté de la presse. Cela fait partie du 1er amendement.

Charte des droits. Cherchez-le.

-Kavin Thakkar

PS Qu’est-ce que la déclaration des droits? Quand a-t-il été mis en œuvre?

Oui.

Pas seulement l’Amérique!

Ce n’est pas nouveau, il s’agit d’un accord de fabrication.

Les médias ont toujours choisi ce qu’il fallait montrer et dire… Depuis le tout début.